La bible nous donne une leçon de jardinage avec la parabole de la ‘graine’

Le saviez-vous ? Dans Mathieu 13-18, on apprend que même si on utilise une bonne ‘graine sacrée’, si elle n’est pas plantée dans une bonne terre, elle devient une ‘graine perdue’. Si elle germe et croît dans un milieu caillouteux, ses racines ne s’ancrent jamais. En restant à la surface, la plantule s’affaiblit et meurt. Et si elle tombe dans les épines, elle est rapidement étouffée.

Bien entendu, cette parabole se réfère à la foi, mais en jardinage, elle révèle que la qualité du substrat (le support), dans lequel la graine germe et croît, est importantissime. Il est clair que la graine n’a pas besoin au départ d’un substrat hyper riche car elle renferme en elle déjà toute l’énergie dont elle a besoin pour se développer. Mais j’ai utilisé plusieurs substrats adaptés au jardinage écolo afin que la plantule issue de la graine s’adapte plus vite après la transplantation en retrouvant les mêmes substrats, et croisse généreusement.

Lorsque je finis, j’ameublis la terre, je la rends homogène et la nettoie des copeaux, des petits morceaux de branche, des matières épaisses … pour ne bloquer aucune ‘sortie’ de graine. Plus la terre est fine, plus les graines germées sortent facilement de sous terre. Dans l’idéal, il faudrait que je tamise la terre comme de l’or. La terre est en effet aussi précieuse que la graine.

La Belle Plante


D’abord autrice et comédienne, elle s’est formée à la permaculture et à l’agroécologie en Asie, au maraîchage bio en France et au jardinage- paysagisme à l’école Du Breuil de Paris. Aujourd’hui elle est éco designer végétal et créatrice d’écohappenings. Elle fait vivre et comprendre la biodiversité avec humour et poésie.

Entretien avec une belle plante bio